Paludarium

Le paludarium, ça sert à quoi ?

le principal atout de ce type d’agencement est lié au monde végétal. Vous allez enfin pouvoir laisser vos plantes sortir la tige de l’eau!
Les ensembles végétaux ainsi constitués peuvent être très proches des biotopes naturels. Simulation de marais stagnant, reconstitution de ruisseau d’eau claire, installation de cascade sur mousses… Les possibilités écologiques deviennent rapidement considérables. Chaque projet constitue en lui-même un monde riche à l’équilibre biologique unique. Une fois encore, l’ensemble des espèces à prendre en compte doit être mûrement réfléchi!

Oui mais si c’est si génial le paludarium, pourquoi on n’y pense pas?

Un paludarium est plus difficile à mettre en œuvre qu’un aquarium ou qu’un terrarium. Il requiert des connaissances solides, beaucoup de « bricolage » et… une bonne dose de patience!

D’un point de vue végétal, la constitution de cet éco-dispositif s’apparente à la réalisation d’un jardin aquatique, ce qui signifie un travail d’entretien régulier.

En ce qui concerne les espèces animales, de nombreuses associations sont impossibles si on reste dans de faibles espaces. Par exemple, maintenir des grenouilles avec des poissons de petite taille est déconseillé (elles les mangeraient). Sachant que la partie immergée du paludarium représente environ un tiers du dispositif global, toute réalisation d’envergure prendra une place considérable!